La Commission d'Arbitrage

 

 

Président : Didier VERRIER

 

Membres :

 Frédérique CANRON, Sophie LEVEQUE, Agnès MARION.

 

les délégués de chaque club sont invités aux réunions.

 

 

 

Nouvelles directives et interprétations des règles du jeu

 

Règle des 30 dernières secondes

Les règles 8:10c et 8:10d ont été modifiées en 2016 dans le but d'empêcher certains comportements antisportifs dans les derniers moments des matchs qui donnaient à l'équipe du joueur fautif l'opportunité de gagner le match. En même temps, ces règles augmentent les chances de l'équipe perdante de marquer un ou plusieurs buts, tout en gardant l'attention des spectateurs jusqu'à la dernière seconde de la rencontre.

Selon la Règle 8:10c, l’équipe, dont un joueur ou un officiel d'équipe a empêché ou retardé l'exécution d'un jet dans les 30 dernières secondes, doit être sanctionnée d’un jet de 7 mètres. Cette règle 8:10c ne s'appliquait que lorsque le ballon n'était pas en jeu et qu'un défenseur empêchait ou retardait l'exécution d'un jet.

Cette règle a cependant conduit à des interprétations erronées par les arbitres, les joueurs et d'autres parties prenantes du handball. Il était question d’identifier certains comportements particulièrement antisportifs qui ne pouvaient pas être correctement sanctionnés avec la rédaction actuelle de cette règle. En l’état, cela permettait à l'équipe du contrevenant de gagner le match et donner une mauvaise image de notre sport.

De même, selon la Règle 8:10d, un jet de 7 mètres doit être accordé contre l'équipe dont un joueur ou un officiel a été disqualifié pour une action avec le ballon en jeu dans les 30 dernières secondes.

L’IHF, à travers son groupe de travail sur les nouvelles règles, composé de représentant de la Commission des règles et des arbitres de jeu et de la Commission des entraîneurs et des méthodes, a décidé d'apporter une légère modification à cette règle.

 

         Deux mises à jour de la directive existante pour non-respect de la distance (Règle 8:10c) lors de l’exécution d’un jet :

  1. non-respect de la distance lors de l’exécution d’un jet (Règle 8:10c)

Ne pas respecter la distance engendre une disqualification et un jet de 7 mètres, si un jet ne peut pas être exécuté pendant les 30 dernières secondes du jeu.

Cette règle s’applique si l'infraction est commise au cours des 30 dernières secondes du match ou en même temps que le signal de fin (voir règle 2:4, 1er paragraphe).

Dans ce cas, les arbitres prendront une décision en se fondant sur leur observation des faits (Règle 17:11).

Si le jet, par exemple, est exécuté mais contré par un joueur qui se tient trop près et que son action anéantie activement le résultat du jet ou perturbe le lanceur pendant l'exécution, la règle 8:10c doit également être appliquée.

Si un joueur se tient à moins de trois mètres du lanceur mais n'interfère pas activement avec l'exécution, il n'y aura pas de sanction. Si le joueur qui se tient trop près utilise cette position pour contrer le tir ou intercepter la passe du lanceur, la règle 8:10c s'applique également.

Si le jeu est interrompu au cours des 30 dernières secondes en raison d'une intervention qui n'est pas directement liée à la préparation ou à l'exécution d'un jet (par exemple : un changement irrégulier, un comportement antisportif dans la zone de changement), la règle 8:10c s’applique.

 

  1. assistance aux joueurs blessés (règle 4:11)

Dans le cas où plusieurs joueurs d'une même équipe ont été blessés, par exemple, suite à une collision, les arbitres ou le délégué peuvent autoriser des personnes éligibles supplémentaires à entrer sur l’aire de jeu pour assister ces joueurs. Cette mesure est réalisable avec un maximum de deux personnes par joueur blessé, par ailleurs, les arbitres et les délégués doivent surveiller le personnel médical qui entre sur l’aire de jeu.

 

 

Cinq nouvelles directives générales

 

1) Nombre de passes à comptabiliser suite au geste 17 (règle 7:11 Interprétation 4 Annexe 3, exemples 13-14)

Une passe est comptée si un tir au but est contré et que le ballon revient au lanceur ou à un coéquipier.

 

2) Disqualification du gardien de but selon la règle 8:5 Commentaire

Ceci s'applique lorsque le gardien de but sort de sa surface de but ou se trouve sur l’aire de jeu et provoque une collision frontale avec un adversaire.

Désormais, cela ne s'applique pas lorsque le gardien de but court dans la même direction qu'un adversaire, par exemple, après être rentré à nouveau sur l’aire de jeu depuis la zone de changement.

 

3) Décision de jet de 7 mètres avec le but vide (14:1 et Interprétation 6c)

La définition d'une occasion manifeste de but dans des situations qui sont décrites dans l’interprétation 6c lorsqu’il y a une opportunité claire et sans qu’aucun adversaire ne puisse l’empêcher de tirer dans le but vide exige que le joueur ait la possession du ballon et tente clairement de tirer directement dans le but vide.

Cette définition d'une occasion manifeste de marquer un but s'applique quel que soit le type de violation, que le ballon soit en jeu ou hors-jeu. Tout jet doit être exécuté à partir d'une position correcte du lanceur et de ses coéquipiers.

 

4) Utilisation de la vidéo

 

5) Joueur entrant avec une mauvaise couleur ou un mauvais numéro sur l’aire de jeu (règles 4:7 et 4:8)

Une infraction concernant les règles 4:7 et 4:8 ne conduira pas à un changement de possession du ballon. Une interruption du jeu est nécessaire pour ordonner au joueur de corriger l'erreur, le jeu reprendra avec un jet pour l'équipe qui était en possession du ballon.

FRAIS d’ARBITRAGE

CHAMPIONNATS et COUPES

 

Indemnités kilométriques : 0,32 € par km Aller et Retour

(1 seule voiture en cas de binôme)

 

MATCHES

JUGE ARBITRE

ARBITRE JEUNE (2000 à 2003)

+ 16

                35 €

 

- 18

    21 €

    21 €

- 15

    16 €

    16 €

- 13

    14 €

    14 €

- 11

      8 €

      8 €

 

Les Plateaux – 9 ans et – 11 ans sont arbitrés par des PRE-JA nés en 2005, 2006 ou 2007 qui ne perçoivent aucune indemnité.

 

 

RAPPEL :

 

Les frais sont destinés à amortir l’achat et l’entretien de l’équipement de l’arbitre.

 

Cet équipement est obligatoire (chemise avec écusson – short – chaussettes).

 En cas d’absence d’équipement constatée, les FRAIS D’ARBITRAGE NE SERONT PAS VERSES.

 

Seuls les arbitres à jour de leur cotisation pour l’année sportive en cours sont indemnisés.

 

En ce qui concerne les juges arbitres jeunes, ils ne peuvent arbitrer que des catégories inférieures à leur âge, sauf dérogation accordée par le Président de la CDA ou le responsable de la CDJA.

 

Lorsque le club visiteur se déplace avec un arbitre et que celui-ci officie (club recevant n’ayant pas d’arbitre ou de J.A.), aucun déplacement n’est versé.

Vous trouverez l'ensemble des gestes utilisés par les arbitres.

Ci-dessous les gestes présentés par un binôme féminin :

Empiètement
Dribble irrégulier
Marcher ou 3 secondes
Ceinturer, retenir ou pousser
Frapper
Faute d'attaquant
Remise en jeu
Renvoi
Jet Franc - direction
Non respect des 3 mètres
Jeu passif
But
Avertissement / Disqualification
Exclusion
Arrêt du temps de jeu
Autor. à 2 pers. de pénétrer sur le terrain
Gestion d'avertissement du jeu passif