L'équipe de l'Aube féminine termine 5ème du Challenge de France des Intercomités.

 

Un grand bravo à elles pour l'ensemble de leur parcours !!! 

  REGLEMENT 2017-2018 INTERCOMITES                   jeunes nés en 2004 et 2005 

OBJECTIF PRIORITAIRE : DETECTER
ESPRIT DE LA COMPETITION


Les inter comités sont la compétition fédérale de référence des jeunes joueurs (ses) de 12-13 ans. Elle répond à 2 principaux objectifs :
- Assurer, sur l’ensemble du territoire, la détection et l’émergence initiales des réels potentiels de joueurs (ses), afin de leur faciliter l’accès au programme d’Accession du Pôle Espoir Territorial, mais aussi celle des Jeunes Arbitres.
- Créer une dynamique identitaire dans les Territoires, être un support à la politique technique fédérale à l’échelon départemental et régional.
La détection - formation des joueurs (ses) et des J.A. mérite le même investissement de la part des Comités et des Ligues.
Au même titre que les jeunes joueurs (ses) présents, les J.A. sont l’image du travail de formation et de détection dans le Territoire.
Il est donc rappelé à l’ensemble des participants et des accompagnants qu’aucun objectif de résultat ne devrait supplanter la priorité accordée à la détection, et que l’esprit sportif et convivial doit être cultivé avec le plus grand soin par tous, lors des différents tours.
Dans le souci de privilégier la détection sans dénaturer la compétition,

 

DATES RETENUES
* Les demandes d’associations de comités pour participer à la phase nationale devront être déposées à la FFHB sous couvert du Président de Ligue et du CTS coordonnateur pour le 16 novembre 2017.
Le groupe de pilotage fera connaître les associations de comités autorisées pour le 1er décembre 2017.
* Les Ligues, sous couvert du CTS coordonnateur, devront transmettre à la Fédération, la liste des Comités s’engageant dans la phase nationale tant en masculin qu’en féminin, ainsi que le classement à l’intérieur de la Ligue pour le 18 février 2018.


*Les dates retenues pour la compétition 2018 sont :

Tours régionaux : 2-3 décembre 2017 et 10-11 février 2018

1er Tour : 10/11 mars 2018
2ème Tour : 30 mars/1er avril 2018
Tournoi Ultramarin : 16 mai 2018 au CREPS de Bourges
Finales : 19/20 mai 2018, à Orléans pour le Championnat de France, à Bourges pour le Challenge de France

En féminine uniquement :

la Direction Technique Nationale préconise pour la seconde saison consécutive, l’utilisation d’une « joueuse polyvalente ». Sous couvert des responsables PPF féminin territoriaux, dans le souci de la nécessaire amélioration du niveau moteur et physique des jeunes filles évoluant dans les buts, mais aussi d’adaptation aux règles en vigueur depuis juillet 2016 :
« Avant chaque match (et non pour l’ensemble du tournoi), chaque équipe devra identifier nominativement à la table, présenter physiquement lors du tirage au sort auprès des jeunes arbitres, de leur suiveur, du délégué technique et de l’équipe adverse, « la joueuse polyvalente » qui devra, durant le match concerné, effectuer dans un ordre libre mais sans changement entre les deux statuts durant une même mi-temps, une mi-temps entière en tant que joueuse de champ et une mi-temps entière en tant que gardienne de but.
Cela implique que la joueuse identifiée jouera donc, sauf blessure, les 36’ de ladite rencontre. Une même joueuse ne pourra occuper ce statut de « joueuse polyvalente » plus de 2 rencontres dans une même journée (tour nationaux et finales nationales). Les « joueuses polyvalentes » ne changeront évidemment pas de numéro selon leur statut identifié de joueuse de champ ou gardienne. D’un point de vue matériel, il conviendra donc pour elles de disposer, soit d’un maillot de joueuse de champ portant le même numéro qu’un sweat de GB, soit d’un sweat de GB laissant apparaître leur numéro de maillot porté en dessous.
En tout état de cause, la gardienne, conformément aux règles du jeu, devra toujours porter un maillot d’une couleur différente de celle des joueuses de champ et de l’adversaire.
Lors de la mi-temps où la « joueuse polyvalente » évolue dans les cages, il n’est pas possible d’effectuer un changement de GB sur un jet de 7m.
Si la « joueuse polyvalente » identifiée se blesse en cours de rencontre, et ne peut de ce fait répondre à l’obligation complète de pratique d’une mi-temps dans le champ et d’une mi-temps dans le but durant ce match, l’équipe concernée la remplace par une autre joueuse de son choix. La joueuse blessée ne pourra pas revenir sur le terrain durant la mi-temps en cours, dans un autre statut (gardienne ou joueuse de champ) que celui qu’elle occupait au moment de sa sortie. Il s’agit alors pour le suiveur de JA (et/ou le délégué technique) de le signaler aux 2 bancs pour éviter ultérieurement toute confusion ultérieure.
La DTN souhaite initialement faire largement partager l’esprit de la préconisation qui est premier. Aussi, malgré le risque toujours possible de déviances et stratagèmes de simulation de blessure qui n’échapperaient à personne, elle n’a pas voulu complexifier la règle et souhaite faire confiance aux éducateurs en charge technique des collectifs inter comités féminins pour faire vivre intelligemment le dispositif. »

Nouveauté (votée en AG avril 2015 à BREST)

 

Le Temps Mort d’Accompagnateur de Juge Arbitre Jeune

Vous trouverez ci-dessous le détail de cette nouvelle règle applicable dès septembre pour les niveaux IC-IL-IP et -18 nationaux.

Tout accompagnateur majeur de Juge Arbitre Jeune, officiellement désigné par une commission compétente, inscrit sur la feuille de match électronique, a la possibilité de déposer si nécessité un temps mort (TMA) par rencontre de jeunes jusqu’aux compétitions « moins de 18 ans » inclus.

Ce TMA d’une durée d’une minute a pour objectif de conseiller un Jeune Arbitre en exercice, indépendamment des trois temps morts d’équipe (TME) durant lesquels il pourra aussi apporter ses conseils.

Pendant la durée de ce TMA les officiels d’équipe ont la possibilité de réunir leur équipe conformément au règlement.

 

Le club organisateur fournit à l’accompagnateur présent et avant chaque rencontre un carton TMA (de couleur bleu).

Pour obtenir un TMA l’accompagnateur doit déposer celui-ci devant le chronométreur, à la seule condition qu’il y ait une interruption de jeu ou un arrêt du temps de jeu et que l’on ne soit pas dans les cinq dernières minutes du match.

Dès le dépôt de la demande de TMA dans les règles, et si le temps de jeu n’est pas préalablement arrêté, le chronométreur arrête aussitôt le chronomètre et informe les deux équipes d’une demande de TMA.

Si la condition de dépôt du TMA n’est pas respectée, le chronométreur ne peut pas l’accepter et remet le carton à l’accompagnateur.